Interstellar : le film révolutionnaire remplit-il ses promesses ?

interstellar

Avant même sa sortie, Interstellar était annoncé comme un film visionnaire. Les attentes étaient hautes pour ce film qui devait initialement porter Nolan au sommet de son art. Ce dernier était d’ailleurs scruté à la loupe par ses fans comme ses détracteurs qui s’attendaient une fois de plus à une œuvre incompréhensive pour le spectateur lambda. Le réalisateur n’a pas failli à sa réputation présentant un nouveau film plus controversé que jamais. Le résultat n’est pas au goût de tous, mais a su séduire la critique.

interstellar-reactions

Une fiction plus réaliste que jamais

L’histoire d’Interstellar nous met face à un dilemme qui est plus que jamais d’actualité : la terre subit les conséquences de sa surexploitation, et la NASA découvre une planète où les humains pourraient s’installer. Dans le rôle principal, le spectateur retrouve un Matthew McConaughey qui se glisse dans la peau d’un père de famille ayant travaillé pour le centre d’Administration National. L’intrigue tourne autour de la mission de cet ancien pilote qui est convoqué pour mener à bien le voyage vers la nouvelle planète.

Dans la trompe d’un Gravity, Insterstellar met en scène des personnages propulsés vers hors de la galaxie et devant faire face à ce que cela implique. Mais contrairement au film de Sandra Bullock, la réalisation de Christopher Nolan s’arme d’un bon scénario et d’une réelle finalité.

Un film captivant, mais incohérent

La qualité du scénario d’Interstellar ne le prive pas de quelques incohérences qui ne passent pas inaperçues. Cela est surtout flagrant vers la fin où le scénario semble faire dans l’exagération. Les distorsions ainsi que les incessants rappels de la vie sur terre perdent facilement le spectateur dans une histoire où plus rien ne semblera avoir de logique pour ceux qui n’arriveraient pas à suivre. Sur ce point, Interstellar est un peu un bordel indescriptible où les performances des acteurs restent les seuls éléments auxquels se raccrocher.

interstellar-03

On retiendra d’ailleurs le jeu de McConaughey qui est sans aucun doute un de ses meilleurs, mais qui n’égale pas encore sa prestation dans le culte Dallas Buyers Club. L’approche de Nolan confirme son non-conformisme, donnant une œuvre qui captive malgré des mises en scène parfois incompréhensibles. Salué par la critique, Interstellar se reconnait par le style par lequel il présente les angoisses liées à l’inconnue, ainsi qu’à l’incertitude de l’avenir.

Un sentimentalisme bien présent

Nolan est connu pour jouer avec les sentiments des spectateurs. Encore une fois, l’histoire d’interstellar ne nous prive pas de cette dose d’émotions que nous étions en droit d’attendre. Pas question de faire dans la demi-mesure, car le réalisateur nous laisse entrevoir l’importance de l’amour face à la science. Bien que certaines scènes puissent ainsi paraitre surfaites, elles apportent de la valeur au script et ajoutent de la profondeur aux personnages. On retrouve aussi de petites références qui laissent penser que le cinéaste fait des pieds de nez à ses détracteurs. Souvent loin de l’humour, mais assez prononcées pour être perçues et comprises par les adeptes de ses films.

La Baie du Paradis – Présentation de l’application

La baie du Paradis application jeu King mobile

La Baie du Paradis (Paradise Bay) est un jeu édité par King et disponible gratuitement sur Androïd et iOs (smartphones et tablettes). King, filiale indépendante d’Activision Blizzard s’impose comme l’un des leaders sur le marché du jeu sur mobile avec plus de 200 titres présents dans 200 pays. La Baie du Paradis est une vraie réussite.

L’intrigue prend place sur une île faite de plages de sable blanc, de forêts à défricher, de volcans, de cocotiers et de cascades. Ce décor encore vierge est habité par quelques personnages attachants Keani Finn personnages La Baie du Paradis comme Finn, un petit aventurier qui a fugué ; Keani, une autochtone et guide hors-pair ; Wesley, le romantique pirate un peu médiocre. D’autres personnages intègrent l’île au cours de l’aventure. Il faut les débloquer à l’instar des terrains et autres îles accessibles via une carte. Pour étendre l’espace disponible sur son île dont vous devenez propriétaire et « maître marchand », vous devez acheter des parcelles. Pour ce faire, il faut gagner des pièces via le troc que ce soit au sein des habitants de l’île ou par le biais de navires qui ont des commandes précises. En tant que fabricant et fermier, vous serez amené à fabriquer des produits issus de fabriques, de champs, d’animaux qui vous aideront tels que les taupes qui extraient de l’or, fer ou argent ; des oiseaux s’occupent de faire des sacs en toile et autres paniers destinés à la pêche ; les chats fabriquent cordes, tissus, bobines de fil, voiles etc. Mais là encore, les « manuels » de fabrications d’objets disponibles au Bazar  s’acquièrent grâce à des gemmes ou points obtenus en cliquant sur des animaux ou bien au fur et à mesure des trocs réalisés. La promotion vers des niveaux supérieurs permet en outre des avantages tels que plus de parcelles de champs, de nouveaux arbres fruitiers, de nouvelles fabriques. Quelques exemples de fabriques : Hard Grog Café (pour réaliser café, capuccinos, etc.), Bar à sushis, Au bon chaudron (soupe de poissons, ragoût), forge (clous, aiguilles, clefs), atelier de couture, Verrerie, Atelier de lutherie, Menuiserie, Joaillerie, etc.

Le jeu est vraiment addictif puisqu’il n’y a jamais de temps mort, toujours des commandes en attente, des demandes de navires ou de personnages, une évolution vers plus de parcelles, de machines, de personnages, de pontons, d’animaux, de nouvelles îles. Des événements spéciaux viennent également agrémenter les sessions de jeux en étant éphémères et rares. Ils récompensent par niveaux dont le dernier offre un nouvel animal qui n’est pas disponible en temps normal. De plus, les concepteurs tiennent compte des saisons et changent régulièrement l’apparence de la page de chargement et de certains éléments de l’île en ajoutant par exemple des décorations de Noel.

La Baie du Paradis saison hiver appli

Avis sur le jeu : la Baie du Paradis

En termes de graphisme, rien à redire, la qualité est au rendez-vous. Animations, soin g    énéral, souci du détail, multitudes d’expressions et de mouvements, couleurs, fluidité, déplacements, quantité de décors, etc.

culture champs tutoriel baie du paradisEn ce qui concerne la complexité du jeu, il peut paraître compliqué quand tout ce qui est présenté l’est de but en blanc, mais en réalité tout est expliqué pas à pas par Keani au début via un tutoriel, à l’aide de flèches et d’animations. La prise en main est donc aisée et agréable.

La musique n’est pas trop invasive, elle propose une ambiance plus qu’une mélodie et accompagne le joueur sans l’abrutir. Des effets sonores interviennent en fonction de vos actions.

Ce jeu est gratuit cependant des promotions pour obtenir plus de gemmes par exemple et accélérer certains processus sont proposés inopinément et surgissent tels des pop-up mais rien n’est obligatoire. Si vous avez un compte Facebook, vous pourrez par ailleurs interagir avec vos amis ayant téléchargé le jeu, visiter leur île et réaliser des échanges avec eux via le marché mondial.

En synthèse, il n’y a pas vraiment de critiques négatives à faire à propos de la Baie du Paradis. Le jeu est très prenant mais pas omniprésent, chacun est libre d’y jouer à la fréquence désirée sans en être pénalisé. Le jeu n’est pas rébarbatif puisqu’en constante évolution et s’adapte également au calendrier. On ne s’ennuie jamais, merveilleux passe-temps. Serez-vous un bon maître marchand ? Rendez-vous sur votre Baie du Paradis pour le savoir !

vue d'ensemble baie du paradis appli king

Stellaris : le jeu aux planètes

Stellaris jeu

Mon avis sur le film Bridget Jones 3

Bridget Jones 3 baby