Histoire de l’automobile

Ah cet objet qui permet de se déplacer simplement et rapidement en appuyant sur une pédale et en tournant un volant, que de nombreux hommes adorent d nos jours et sont prêts à traquer des centaines de milliers d’Euros pour en avoir une bien stylée, je parle bien évidemment de l’automobile.

 D’où vient l’automobile ?

Le concept de l’automobile semble plus vieux que ce qu’on pourrait le croire. En effet, c’est en 1668 qu’un prêtre mathématicien et astronome belge Ferdinand Verbiest a conçu un véhicule propulsé à vapeur. Ce véhicule était loin de faire office d’automobile, il faisait plus office de jouet pour cet été là. C’est Joseph Cugnot qui un siècle plus tard présenta son véhicule à vapeur qui est une sorte de chaudière sur roue 15 mn autonomie, 1,7 km/heure, c’est-à-dire que de faire un Paris-Lyon était impossible mais bon, le concept était là. Si le premier moteur à explosion fut breveté et réalisé par Etienne Lenoir en 1860, la première automobile est équipée de ce dispositif voit le jour seulement en 1886. Et enfin, une invention qui révolutionna l’histoire de l’automobile, est le pneu gonflable qui a été inventé en 1888.

automobile-histoire

Ce qu’il faut savoir sur l’automobile :

La marque Renault avait conçu sa première voiture en 1898. Peu de temps avant le 20ème siècle est instauré en France, le certificat de conduire des voitures automobiles et c’est uniquement en 1922 que les permis de conduire tel qu’on les connait voit le jour. En 1833, André Lefèvre présente le concept de traction à louis Renault, mais ce dernier l’a rejeté. Mais cela n’a pas découragé André Lefèvre et il s’est adressé à un autre André Citroën qui lui accepta le deal et développa la technologie. Les dernières décennies ne sont qu’amélioration techniques notamment au niveau de l’aérodynamique, de la consommation, récemment avec les véhicules hybrides et électriques, ainsi que de la sécurité. Sécurité car oui, si aujourd’hui nous avons 4000 morts sur la route / an, il faut savoir que ça n’a pas toujours été le cas et la sécurité routière ne s’est pas faite toute seule. En effet, c’est seulement en 1958 qu’a été mise en place les auto-écoles, autant vous dire qu’avant c’était vraiment chacun fait ce qu’il veut. La conduite en état d’ivresse n’était pas répréhensible jusqu’en 1959, avant 1970, les voitures n’étaient même pas vendues avec des ceintures de sécurité. Et 1972, l’année noire et sans doute aussi l’année de prise de conscience car 18034 tués sur les routes en un an. Le plus fort taux de mortalité enregistré. S’en est suivi en 1973, avec le port obligatoire de la ceinture de sécurité, après de nombreuses années d’efforts, les résultats sont là. Chacun doit rester vigilent, et chacun doit conduire soit le plus sure possible.

Alors, il faudra que vous fassiez attention qu’importe votre type de voiture, car en effet, l’automobile est certes pratique et voir même utile, mais rappelez-vous, qu’il peut aussi vous mener droit à la mort. Alors, il faut toujours conduire très prudemment.