Kunkun : l’Objet qui Prévient les Mauvaises Odeurs

“Comment savoir si l’on pue ?” Bizarre cette question vous me direz… Eh bien les Japonais sont tellement soucieux de leur hygiène qu’ils ont créé un gadget nommé « Kun Kun », pour l’appellation internationale ou « Sniff, Sniff » en Japonais.

KunKun : L’objet connecté Japonais qui détecte les odeurs corporelles

Pratique et à emmener partout, ce petit objet tient dans votre poche et fait à peu près la même taille que votre smartphone. Le gadget peut s’avérer utile si vous avez un évènement stressant ou que vous projetez une journée physiquement éprouvante. Mais concrètement comment ça marche ?

Analyse d’odeur : le boîtier muni de capteurs olfactifs

Entre odeur de transpiration, odeur de gras et odeur de vieux, KunKun détectera vos odeurs corporelles très précisément : de sous vos aisselles jusqu’à vos pieds sans oublier vos cheveux. Vous n’aurez qu’à approcher l’appareil près des endroits précis de votre corps et celui-ci vous dira si vous avez réussi le test olfactif ou non !

Le boitier qui ressemble à un téléphone contient des capteurs spécifiques. En effet, grâce à ceux-ci, KunKun est capable de distinguer plusieurs composants chimiques : l’acide isovalérique, l’ammoniac, le diacétyle pour les odeurs de gras et de transpiration. Aussi, le non-2-énal qui est capable de reconnaitre les odeurs liées à la vieillesse. Relié à votre smartphone grâce à une application et au Bluetooth, il vous alertera en direct s’il détecte une odeur déplaisante.

Daisuke Koda, le directeur de l’entreprise Konica Minolta, a déclaré qu’il était « difficile de reconnaître sa propre odeur » et donc de savoir si l’on sent bon ou pas.

Cause des mauvaises odeurs : un département spécial créé !

Un département spécial odeurs va même être créé dans l’entreprise qui ne vendait jusqu’à lors que des photocopieuses. Dix personnes s’occuperont désormais du projet Kunkun afin de déterminer l’origine des mauvaises odeurs de chaque personne.

Sniff,Sniff : les Japonais trop soucieux de leur odeur ?

On ne va pas se mentir, pour une éventuelle sortie en France ça sentirait le flop total ! Mais pour les Japonais ce produit est très porteur sur le marché de l’hygiène. D’ailleurs, il sera disponible à la vente au Japon cet été pour plusieurs centaines d’euros… Ouch ! à ce prix là il faut vraiment être très très soucieux alors ! En effet, il existe un type d’harcèlement lié à l’odeur au Japon appelé harcèlement olfactif. Oui, vous pouvez être accusé de voyou si vous n’avez pas bonne haleine…

En tout cas, elle nous intrigue cette invention! On vous laisse la découvrir en vidéo ;)