Mon avis sur les vélos électriques : la nouvelle tendance écolo

Avec la pollution et les embouteillages de longue durée en ville, tout le monde pense surement à trouver un moyen de transport écologique mais à la fois pratique au quotidien. C’est de là qu’est venue l’idée de créer un vélo électrique. Cette nouvelle création du 21ème siècle a permis à tout un chacun de se déplacer rapidement sans faire trop d’effort. Comme un scooter, il permet d’évier les embouteillages en toute facilité. Mais en prime le vélo électrique ne dégage pas de fumée nuisible à l’environnement.

Les vélos électriques sont très pratiques au quotidien

Certaines personnes pensent que le vélo électrique rend les gens paresseux. Pourtant, son utilisation demande au conducteur de pédaler mais avec moins d’effort qu’avec un vélo classique. D’ailleurs c’est pour se déplacer plus vite sans se fatiguer que nous conduisions une voiture ou une moto. Mais avec un vélo à assistance électrique (VAE) on peut améliorer le mode de déplacement en ville ou même en campagne. On peut le conduire pour aller au boulot, faire les courses ou se promener. Le moteur fixé sur le vélo alimenté par une batterie très performant permet de faire l’aller-retour du travail ou de supermarché en toute vitesse sans se suer.

Il existe plusieurs modèles sur le marché adaptés aux besoins de tout le monde. Pour les citadins, il y a les vélos électriques urbains. Les mamans peuvent aussi utiliser un VAE spécial pour faire ses courses. Le panier ou le porte-bagage fixé au vélo permet de transporter près de 25 kg de commissions. Certains VAE sont aussi pliables pour faciliter son stationnement et son transport. D’autres sont spéciales randonnées. Sur ce point, le vélo électrique porte aussi une innovation intéressante. En effet, grâce à son assistance électrique, n’importe qui peut parcourir les obstacles de randonnées dont les pentes ascendantes. Plus besoin d’être pratiquants pour se balader en montagne.

Les vélos électriques sont écologiques et économiques

velo-electrique-ecologie

Comme les vélos traditionnels, les vélos électriques n’envoient pas de CO2 qui pollue l’environnement. En le conduisant, on contribue à la protection de la nature. Actuellement, certaines autorités en France promettent même des subventions pour ceux qui achètent les VAE parce qu’elles sont conscientes de leurs atouts. En milieu urbain, les deux roues tels que le VAE sont faciles à garer. De cette façon on peut déjà économiser en frais de parking. Si plus de personnes l’utilisent au quotidien, il ne serait plus difficile de trouver une place de parking.

Toujours question d’économie, les vélos électriques nous évitent de dépenser en carburant tous les jours. De plus ils sont moins couteux que les voitures. Pourtant ils permettent de se déplacer en toute vitesse avec ses plusieurs niveaux d’assistance. On peut acheter un vélo électrique moderne, léger et pratique à partir de 1000 €.

Même si on veut parcourir des dizaines de kilomètres par jour, les VAE peuvent nous satisfaire. Les plus performants ont une autonomie de 80 à 100Km. Leur batterie ne demande que 5h de charge pour une utilisation optimale.

Pour plus d’informations sur l’univers des vélos électriques, je vous conseille d’aller visiter ce site spécialisé en cliquant sur l’adresse suivante : https://velos-electriques.org/guides/.

Bonne naviagation !